Contact

Glossaire général

Accueil


Jardins urbains

Les Incroyables comestibles : cultures écolos et solidaires, voir la page

Biodiversité : faîtes avancer la science !

Participez au programme Vigie-Nature mis en place par le Muséum national d’histoire naturelle. Observez les papillons, les oiseaux, les escargots, les insectes, les végétaux… Les données recueillies sont utiles aux scientifiques : www.vigienature.fr

Copyright© 2017 BIOSTART - Tous droits réservés


Paris devient un potager  !


La Ville de Paris et ses partenaires se mobilisent pour végétaliser 100 hectares de bâti d’ici 2020 dans la capitale, dont un tiers consacré à l’agriculture urbaine.


Signature de la charte "Objectif 100 hectares" en janvier 2016
L’acte fondateur de cette ambition a été le 11 janvier 2016 la signature de la charte “Objectif 100 hectares”. Elle a réuni 33 entreprises, acteurs publics et parapublics propriétaires parisiens engagés aux côtés de la ville pour contribuer à la végétalisation du bâti parisien et le développement de l’agriculture urbaine.

Appel à projet Parisculteurs
Traduction concrète de cette charte, les appels à projets “Parisculteurs 1” ont porté l’ambition de démonstration et d’accélération des initiatives parisiennes d’agriculture urbaine et de végétalisation sur les toits, façades et murs. Ce sont ainsi 33 équipes pluridisciplinaires, choisies parmi les 144 projets candidats, qui ont été désignées lauréats, afin de développer des projets d’agriculture urbaine et de végétalisation du bâti du patrimoine de la ville, du département et des partenaires. Les premières récoltes sont attendues dès l’été. Un budget de 2,5 millions d’euros a été attribué pour fournir des aides de la ville à ces projets.


Les lanceurs de projets sont aussi bien des institutionnels que des collectifs, des particuliers, ou des membres de professions directement concernées comme les architectes et les paysagistes. On peut citer parmi les candidatures retenues La Poste, la RATP ou l’Opéra Bastille. Par exemple, Hop’era Batavia propose d'aménager 4 terrasses de l'Opéra afin de créer une ferme maraîchère de fruits, de légumes et de fleurs comestibles (FarmRoof) et une houblonnière (HopWall). L’installation d’une brasserie est également proposée afin de fabriquer la bière sur site. La production attendue est de 5 580 kg par an de plantes aromatiques, petits fruits, jeunes pousses et légumes, ainsi que de 500 kg de houblon. Le projet créera un emploi plein temps qualifié ainsi qu’un emploi en insertion équivalent temps plein.


Treize projets sont issus de la Ville de Paris, onze de bailleurs sociaux. Pour cette première édition, 5,5 hectares sont concernés et 550 tonnes de légumes et fruits sont attendus lors de l’aboutissement de ces projets. Le projet du réservoir de Grenelle (Eau de Paris) pourra produire 30 tonnes de fruits et légumes ainsi que 3 tonnes de poissons d’eau douce grâce à l’aquaculture.Le parking d’ICF La Sablière envisage l’élaboration d’une microferme sous éclairage LED sur 3 000 m².


Signature de la charte "Objectif  100 hectares" en mars 2017
En 2017, 38 nouveaux partenaires   ont rejoint la Ville en adhérant à la charte “Objectif 100 hectares”. 


Appel à projet Parisculteurs 2
Dans la continuité des “Parisculteurs”, la Ville de Paris et ses partenaires lanceront bientôt un nouvel appel à projets centré sur la thématique de l’agriculture urbaine. Particularité de cette nouvelle édition, des copropriétés dont le potentiel à l’échelle de Paris est important, sont associées à la démarche.