Galerie Photos


Galerie photo

Contact

Glossaire général

Les Montagnes de feu, ou Timanfaya, font partie d’une vaste zone affectée par les éruptions volcaniques de Lanzarote entre 1730 et 1736 et plus tard, par celles de 1824. Ce long processus éruptif, l’un des plus importants et spectaculaires du volcanisme historique terrestre, a radicalement changé la morphologie de l’île. Un quart de sa surface a pratiquement été enseveli sous un épais manteau de lave et de cendres. Le paysage volcanique issu de l’activité volcanique couvre une surface totale de 174 km² (galerie d’images ci-dessous). Cependant, l’espace protégé en tant que Parc National de Tmanfaya n’occupe que les 51 km² où se sont succédées les éruptions les plus importantes.


Le périmètre délimitant les principales éruptions est formé de grandes étendues de lave impraticables de type « aa » (malpais) et « Pahoe-hoe » (cordées) et n’a guère subi d’altérations humaines. Ces éléments, associés à la climatologie singulière de l’île, ont permis la conservation quasi intacte du paysage volcanique original considéré maintenant comme un véritable laboratoire de recherche des procédures de colonisation de la faune et de la flore. Les caractéristiques volcaniques exceptionnelles inhérentes à Timanfaya lui ont permis d’être déclaré Parc National en 1974 et de figurer comme le seul à caractère géologique du réseau des parcs nationaux espagnols.





 © Marika Prévosto, Lanzarote, Timanfaya

A télécharger et diffuser sans modération

Accueil

Copyright© 2016 BIOSTART - Tous droits réservés