Le coton

Le coton est connu comme agneau de Tartarie au XIII siècle

De nombreux mots se rattachant au coton ou aux produits du coton indiquent l'origine orientale, indienne du coton : indienne (toile de coton légère colorée par impression), Madras (du nom d'une ville bien connue, étoffe à chaîne de soie et à trame de coton, de couleurs vives et dont on fait des écharpes, fichus...), mousseline (littéralement tissu de Mossoul, ville de l'actuel Irak), calicot (de Calicut, ville connue sous le nom de Kozikhode aujourd'hui, et qui fut la première escale de Vasco de Gama en Inde en 1498) et enfin Chintz (toile de coton imprimé pour l'ameublement) est un mot hindi.

L'histoire du coton est assurément ancienne. Le premier mot pour désigner clairement le coton est celui du vieux Sanskrit "Karpasi". Ce mot donnera plus tard Kapas ou "Karpas", aujourd'hui, c'est ce mot qui est resté pour désigner le coton-graine en Inde et en Indonésie. C'est ce mot que l'on verrait évoquer dans la version en Hébreu de la Bible, dans le Livre d'Ester, vers 1500 ans av. J.C.

Pendant longtemps, les plus vieilles traces de coton travaillé par l'homme ont été trouvées en Inde. Des restes de tissus en coton ont été exhumés dans la Vallée de l'Indus, à Mohenjo-Daro et remontant à 3200 ans avant J.C. et qui auraient été tissés à partir de fibre du Gossypium arboreum. Même si on évoque aussi l'ancienneté du coton en Chine, l'origine indienne du coton dans ce pays est admise si on se réfère aux auteurs chinois eux-mêmes.

Mais depuis, on pense que les restes de tissus datant de 5800 ans avant J.C. et trouvés dans une grotte près de Tehuacan au Mexique sont aussi en coton. L'existence du coton sur le continent américain avant l'arrivée des Conquistadores est désormais acquise. On dit même que c'est en voyant les habitants des Îles Barbades portant des vêtements en coton que Christophe Colomb se convainquit qu'il avait bien atteint les côtes indiennes, le coton étant à l'époque associé à l'Inde comme les épices. Il est posé l'énigme de la double origine du coton.

Il n'y a cependant pas d'incertitude quant au fait que c'est l'Inde qui a été le lieu de diffusion du coton des derniers millénaires, c'est à partir de ce pays que le coton a progressé vers le Moyen orient, puis l'Égypte, puis en même temps vers l'Afrique et l'Europe.

L'appellation par le monde méditerranéen puis par l'Occident (Cotonum en latin médiéval, Algodon en espagnol, Algodão en portugais, Kattun en allemand, Kotnja en russe, Kutnie en roumain.) provient du nom donné par les Arabes "El Kutn". La connaissance du coton en Europe remonte cependant plus de quatre siècles avant J.C.. Hérodote parlait des "arbres portant de la laine" (en Inde, on cultive encore aujourd'hui, de manière marginale il est vrai, des cotonniers pérennes de port arbustif évident.) dont la fibre surpassait celle du mouton par la qualité et la beauté. Néarque, amiral de la flotte d'Alexandre le Grand mentionne les habits en coton qu'il voyait en Inde vers l'an -300. Alexandre Le Grand aurait même ramené de sa campagne des cultivateurs et des tisserands de coton.

Jusqu'au XIII ème siècle, les européens n'avaient encore qu'une idée très inexacte sur le coton et la manière dont il est produit, comme l'atteste une légende qui avait cours alors assimilant le coton à un produit mi-animal et mi-végétal.


La Vie des Matériaux

Glossaire général

Contact

Accueil

Copyright© 2012 BIOSTART - Tous droits réservés