Photovoltaïque

Glossaire général

Contact

Accueil Innovations à suivre

Naissance du premier store photovoltaïque
semaine 8 , année 2009 : En Allemagne
Au salon R+T de Stuttgart a été présenté le premier store photovoltaïque, imaginé et de fabrication 100% française.

Store qui permettra à tout individu d'avoir de l'ombre sous le store, mais aussi de profiter de la surface de toile du store pour emmagasiner de l'énergie photovoltaïque, grâce à ses cellules photovoltaïques type silicium ultrafine ( 900 g/m²) qui permet de récupérer l'énergie, mais aussi d'avoir un store qui travaille comme un store classique. La société française Dickson présente un store banne qui fournit 400 kwh par pour 25m² de toile photovoltaïque. D’un coût actuel estimé à 2 à 3 fois le prix d’un store banne classique, son prix devrait diminuer avec celui des cellules photovoltaïques en couche mince.

Le tournesol inspire les centrales photovoltaïques

Source : toutvert.fr, Anne Sophie, 28 mars 2013

La nature se révèle encore une fois une source inépuisable de connaissance et d’inspiration pour l’homme qui, au cours des siècles, a appris à l’observer attentivement pour en percer les secrets les plus précieux. C’est ainsi que récemment, une équipe de scientifiques allemands du MIT dirigés par le professeur Alessandro Mitsos a réussi à recréer la forme en spirale d’une fleur de tournesol (connu des scientifiques sous le nom de spirale de Fermat), donnant ainsi vie à un nouveau prototype de centrale photovoltaïque, à très haut rendement énergétique.


Réorganisant les panneaux selon une disposition ‘en miroir’, rappelant celle des pétales autour de la corolle des fleurs, les scientifiques ont mis au point une station photovoltaïque bien plus compacte et bien plus performante, avec une déperdition d’énergie réduite quasiment à zéro, puisque les zones d’ombres d’un miroir à l’autre sont extrêmement réduites.


Imitant ‘le modèle à spirale’ du tournesol, les experts du MIT ont cependant compris qu’ils n’atteindraient un niveau fonctionnel optimal qu’en occupant de vastes territoires. Ainsi, la première centrale bientôt construite en Californie sur la base de ce prototype nécessitera 1,600 hectares de terrain.

Si le grand bénéficiaire de cette histoire est bien la planète, alors cela vaut la peine d’essayer…


De l’asphalte photovoltaïque

Source : toutvert.fr, Anne Sophie, 14 février 2013


Nouvelle intéressante : une entreprise américaine propose depuis peu de l’asphalte photovoltaïque. Le projet est certes ambitieux mais les promesses de réussite sont toutes réunies. En pratique, l’asphalte photovoltaïque consiste à paver une route avec des panneaux photovoltaïques spéciaux, capables de capturer les rayons solaires et de les transformer en énergie.

Les résultats des premiers tests sont très encourageants : avec un rayonnement moyen de 4 heures par jour, chaque panneau photovoltaïque est capable de produire 7,6 kWh par jour. L’énergie récupérée de l’asphalte photovoltaïque peut alors être réutilisée pour le réseau électrique traditionnel ou injectée dans de petites bornes placées le long du parcours, permettant de recharger les voitures électriques.

Cela dit, réaliser de l’asphalte photovoltaïque n’est pas si simple. Le problème de la résistance des panneaux solaires devant être insérés dans l’asphalte a certes été résolu, en recourant à du verre anti-effraction. Reste cependant le problème de la taille des arêtes des panneaux eux-mêmes, à concilier avec la sécurité routière. Une solution pourrait consister à utiliser des milliers de petits prismes, ce qui augmenterait l’adhérence des pneus au sol.

Pour l’instant, l’expérience est menée aux États-Unis. Si elle s’avère concluante, nous pouvons espérer voir de l’asphalte photovoltaïque un jour en Europe.



La protéine photosynthétique des épinards

Source : toutvert.fr, Anne Sophie, 20 décembre 2012


Encore une étape de franchie, en matière de rendement énergétique, grâce à la technologie qui nous offre une fois de plus des possibilités de développement inattendues. La dernière découverte en date provient des laboratoires de l’Université Vanderbilt où des chercheurs ont mis au point des cellules solaires hybrides surpuissantes en comparaison des cellules actuelles. L’ingrédient magique ? La protéine photosynthétique contenue dans les feuilles d’épinard, une molécule biologique qui, lorsqu’elle est unie au matériau conducteur des cellules, convertit la lumière du soleil en énergie avec quasiment 100% de rendement, reproduisant le mécanisme de la photosynthèse naturelle.

Certes, en un peu plus de 40 ans, la recherche scientifique a déjà parcouru un long chemin en matière d’utilisation des protéines mais jusqu’à présent, aucun institut n’avait réussi à résoudre le problème de la détérioration de la cellule ni celui de sa faible capacité à produire de l’énergie électrique.

La présente découverte résout ces deux écueils : les nouvelles cellules sont en effet capables de produire près d’1 mA (milliampère) de courant par centimètre carré à 0,3 volt (deux fois et demi l’électricité développée à partir des précédentes cellules hybrides) et peuvent être conservées pendant 9 mois sans réduction de prestations.

C’est un véritable tournant qui s’opère là, d’autant que la « matière première » de ces cellules est peu coûteuse et se trouve en abondance, avantage certain d’un point de vue tant économique qu’écologique.

La technologie néo-biohybride n’est pas encore à même de concurrencer celle plus traditionnelle : la route est donc encore longue mais il est à parier qu’après cette découverte, la recherche scientifique s’animera d’un nouvel élan.


Le film photovoltaïque transparent : une technologie futuriste
30.11.2012 / Source : Batiactu hors-série

Des vitrages qui génèrent de l’électricité, des smartphones tactiles qui se rechargent seuls, des capteurs domotiques et du mobilier urbain énergétiquement autonomes… Telles sont quelques-unes des applications possibles du film photovoltaïque transparent multi-support. Développée par plusieurs sociétés, dont une start-up française, cette technologie pourrait révolutionner le quotidien.
Pour en savoir plus…

Copyright© 2012 BIOSTART - Tous droits réservés